Burkina Faso

Nom:
Adresse courriel:
Message:
  • How We Work
    How We Work

    Notre approche

    CCFC donne davantage d’autonomie aux communautés pour créer un environnement sûr où les enfants peuvent rire, jouer, apprendre et développer, afin qu’ils puissent réaliser tout leur potentiel.

L’accent est mis sur les enfants

Les enfants sont au centre de tout ce que nous faisons.

Nous sommes une organisation de développement international sur l’enfant. Nous aidons les enfants à connaître leurs droits, à être des participants actifs dans leur communauté et à utiliser leurs voix et leurs talents pour le changement. Inspirer les adultes et les enfants à travailler ensemble est la clé pour un changement positif et durable.

Nous aidons les communautés à créer un environnement sûr où les enfants peuvent grandir, rire, apprendre et jouer

Notre impact

Au Burkina Faso...

Enfants parrainés : 7,454

Bénéficiaires : 63,339

Partenaires locaux : 5

Communautés : 17

 

Où nous travaillons

Burkina Map
Ouagadougou
Country Office Headquarters
01 BP 5159, Ouagadougou 01, Burkina Faso
Fada N'Gourma
Tenkodogo
Diapaga
Zorgho
Koudougou
Koupela

Nous soutenons la santé maternelle, la santé du nourrisson et la santé au préscolaire

Étapes de la vie

Les enfants font l’expérience de la pauvreté différemment des adultes. Leur âge, leur manque d’expérience, leur manque de pouvoir politique et économique, et leur dépendance vis-à-vis des autres les rendent particulièrement vulnérables aux abus. Nous aidons les familles à soutenir la croissance et le développement sains des enfants, de la petite enfance à l’enfance, vers l’adolescence et jusqu’à l’âge de jeunes adultes. Les enfants sont en mesure d’être des participants actifs et instruits dans leur communauté.

La mise en œuvre par le biais du partenariat

Nous sommes fiers de notre travail avec les partenaires canadiens et internationaux pour changer la vie des enfants. Les partenaires aident à rendre nos programmes réalisables.

Lire la suite...

Nous travaillons en partenariat avec les gouvernements, les ONG, les organisations communautaires, les établissements universitaires, ainsi que les groupes d’enfants, de jeunes et de femmes

Lire la suite...

Le développement communautaire à travers 5 secteurs

Notre travail aide les communautés à devenir des lieux plus sûrs et plus sains où les enfants peuvent grandir et se développer en utilisant une approche globale à travers plusieurs secteurs et besoins.

Nous nous associons avec les communautés pour améliorer l’accès aux soins médicaux, à une nourriture saine et à l’eau potable ; éliminer les obstacles à l’éducation ; créer de nouvelles sources de revenus ; et aider les organisations communautaires locales à mener leur propre changement positif.

Au Burkina Faso (pour fin de l’année fiscale mars 2017):

4,748

personnes touchées par des campagnes de sensibilisation en santé

5,241

enfants enregistrés bénéficient de rations alimentaires
4,334 enfants bénéficient d’une visite médicale annuelle

Santé et nutrition

Investir dans les soins de santé et la nutrition signifie une meilleure santé pour les enfants, une amélioration de la fréquentation scolaire, une plus grande espérance de vie et une diminution de la mortalité infantile.

Dans les zones rurales du Burkina Faso, les enfants font face à un risque élevé de malnutrition. L’aliment le plus courant, le maïs n’a pratiquement pas de valeur nutritionnelle et n’est pas toujours disponible. La pauvreté, la sécheresse et les mauvaises récoltes menacent les enfants burkinabés.

Les programmes nutritionnels scolaires encouragent les enfants à aller à l’école et à leur donner l’alimentation nécessaire pour réussir.

Nous aidons les cantines scolaires à obtenir les ingrédients dont elles ont besoin pour servir des dîners sains aux écoliers au Burkina Faso. Avec nos partenaires, nous coordonnons aussi des ateliers éducatifs sur la nutrition et la santé pour que les parents et le personnel soignant puissent apprendre comment transformer les aliments disponibles en repas sains pour les enfants.

100

dispositifs sanitaires, tels que les latrines ou toilettes, ont été construits ou réhabilités

37

sources d’eau potable construites ou réhabilités

Eau, assainissement et hygiène

L’investissement dans de l’eau potable sûre et l’assainissement signifie que nous pouvons aider à réduire les maladies, et diminuer le nécessaire pour aller chercher de l’eau pour cuisiner et nettoyer, du temps que les enfants peuvent passer à meilleur escient à l’école.

Le CCFC fournit des ressources pour creuser des forages et construire des puits pour augmenter l’accès à l’eau potable. Dans certains cas, cela permet aussi de fournir de l’eau aux jardins des écoles. La nourriture cultivée dans les jardins au Burkina Faso aide à améliorer les menus des cantines.

Les enfants apprennent le jardinage et ont la chance de mettre leurs connaissances en pratique. Nous aidons aussi à s’assurer que des latrines soient construire, ce qui améliore les installations sanitaires pour les familles, et nous menons des séances de sensibilisation pour apprendre un assainissement et une hygiène correcte aux communautés.

4,378

enfants et jeunes ont bénéficié de fournitures scolaires

8,051

enfants et jeunes ont participé à des activités extra scolaires
3,088 élèves, parents, enseignants et leaders communautaires et autres, ont été touchés par des campagnes de sensibilisation

Éducation

Investir dans l’éducation signifie créer des opportunités pour le futur. Cela aide aussi les enfants à grandir avec confiance et à connaître leurs droits, ce qui les rend moins vulnérables à la violence et à l’exploitation, et mieux préparés à être des leaders dans leur communauté.

Le Christian Children’s Fund of Canada travaille avec les communautés pour s’assurer que les enfants burkinabés puissent aller à l’école malgré l’incapacité de payer de leurs familles. Nous mettons essentiellement l’accent sur les élèves des écoles primaires et secondaires et nos donateurs et nos sponsors aident à fournir du matériel scolaire, subvenir aux frais scolaires et aider les cantines scolaires pour que les enfants mangent une nourriture saine.

Au Burkina Faso, un sous-secteur de l’éducation important et en développement est l’Early Childhood Development (ECD). Le CCFC met en œuvre un modèle d’éducation des parents et de stimulation pour la petite enfance connu sous le nom d’« apprendre en jouant ». Les parents (les pères et les mères), les enseignants du préscolaire et du primaire, ainsi que les travailleurs communautaires apprennent l’importance du développement de la petite enfance. Grâce à un développement émotionnel, mental, social et physique correct, les enfants ne dépassant pas l’âge de six ans sont mieux préparés pour aller et rester à l’école.

159

Equipement ou outils mis à disposition pour les activités de formation professionnelle

1,578

individus ont bénéficié d’activités génératrices de revenus

Croissance économique durable

Aider les adolescents, les jeunes et les adultes à créer des petites entreprises et à participer à la formation à des compétences de base signifie que les enfants développent une plus grande confiance en eux-mêmes et une meilleure estime de soi, et que les parents peuvent subvenir aux besoins de leurs enfants longtemps après que nous sommes partis pour aider une autre communauté.

2,603

personnes touchées par les campagnes de protection des droits de l’enfant

687

enfants et jeunes formés en droits et devoirs de l’enfant, en leadership, en gestion des équipes et autres

Renforcer les organisations communautaires

Les membres des communautés et les organisations qui travaillent ensemble peuvent obtenir des changements positifs et durables. Les communautés qui ont été aidées sont des endroits plus sûrs où les enfants peuvent grandir, rire, apprendre et jouer.

Dans les communautés où nous travaillons, le programme de nos partenaires pourvoit un conseiller et soutient les groupes locaux pour gérer et mettre en œuvre les activités de programme pour que les résultats prévus soient réalisés.

Cela aide les membres des communautés à développer leurs propres compétences, leurs ressources et leurs capacités de diriger pour qu’ils puissent prendre des décisions appropriées et mener le processus de développement dans le futur.

Le CCFC a aussi préparé un document, traduit en anglais et en français, pour guider les comités locaux de gestion pour renforcer leur organisation et leur fonctionnement, pour que leurs communautés puissent continuer à s’épanouir après que nous sommes partis.

A member of ChildFund Alliance